Rechercher

Gérer son poids en télétravail

Dernière mise à jour : 19 janv.

Beaucoup d’entre vous se retrouvent de nouveau en télétravail, à la maison, à la portée du placard à biscuits… Cette fois, c’est décidé, vous voulez réussir à maitriser vos grignotages, mais ne savez pas comment vous y prendre.


Listez les aliments que vous avez tendance à grignoter, généralement ce ne sont pas des haricots verts, mais plutôt des biscuits, du chocolat, du pain, des noix…

Faites en sorte que ces aliments soient en dehors de votre portée, ou au minimum de votre regard. Donc on bannit le pain posé sur le comptoir de la cuisine, et on privilégie de congeler le pain frais coupé en tranches, ainsi on toast une tranche quand on en a besoin, comme au petit-déjeuner.

N’achetez plus de bonbons ou confiseries industrielles faciles à avaler sur le pouce.

Cachez tout au fond du placard la boîte de chocolats de Noël offerte par votre tante ou le panettone.

Enfin attention aux faux amis que sont les noix et les fruits secs ! Si en effet les oléagineux (amandes, noisettes, noix de cajou…) sont des


aliments sains, ils n’en sont néanmoins pas dénués de calories, au contraire, la densité calorique des noix est presque équivalente à celle de l’huile. Quant aux fruits secs, ils sont nettement plus sucrés que des fruits frais, et par conséquent, plus caloriques.



N’ayez pas faim entre les repas.

Apprenez à reconnaitre la différence entre la faim, l’ennui et le besoin de réconfort.

La plupart des grignotages ne naissent pas de la sensation de faim, mais de l’envie de manger. Nous pouvons avoir envie de manger parce que l’on s’ennuie, que l’on souhaite faire une pause dans son travail, pour surmonter un stress, ou tout simplement parce que l’on a soif.

Pour surmonter l’ennui ou le stress, une pause autour d’un thé devrait suffire.


Si vous faites 3 repas complets et équilibrés, vous ne pouvez pas avoir faim entre les repas. Un repas complet doit être composé de protéines (laitages, œufs, viande…), de féculents (pain, céréales…) et de gras (beurre, huile, avocat, noix…). Le goûter reste une option pour ceux qui ont tendance à prendre le repas du soir à une heure tardive.

Le petit-déjeuner ne doit pas être sucré, car il en résulte une hypoglycémie environ 2 heures après, déclenchant des pulsions sucrées.

Pour réussir à faire des repas bien composés, il est nécessaire de s’organiser. L’idéal est de faire un planning des repas pour les 3 prochains jours, afin d’avoir sous la main les ingrédients nécessaires, et de ne pas faire les mauvais choix en étant pris au dépourvu. Car il est plus facile à 13h d’avaler un paquet de biscuit devant l’ordi, que de réfléchir à un menu pour une personne et de le cuisiner.


Le batch cooking est une très bonne option pour les télétravailleurs.



On évite les collations sucrées

Et si vous ne tenez plus, après avoir fait le point sur vos envies, vous pouvez toujours prendre une petite collation.


Vous avez sûrement déjà remarqué, vous n’aviez pas faim, mais vous avez mangé le petit sablé gentiment proposé, et ensuite vous auriez pu avaler la boîte. Car le sucre appelle le sucre !

Alors choisissez une collation faible en sucre, et de préférence riche en protéines, comme une tranche de jambon blanc ou un laitage. Pour cette raison les fruits ne représentent pas des collations idéales, sauf des fruits peu sucrés comme les petits fruits rouges (fraises, framboises…) ou les agrumes non pressés.

L’autre problème des collations sucrées, est l’influence du sucre sur la production d’insuline, et sur l’hypoglycémie réactionnelle qui s’en suit. L’organisme vous poussera en quête de nourriture sucrée, afin de rééquilibrer le niveau de sucre sanguin, cela même si vous avez mangé en grande quantité.



On veille à se dépenser

En temps normal vous marchez pour aller au bureau, à l’intérieur du bâtiment de l’entreprise, vous montez les escaliers ; maintenant vous allez de votre chambre à votre salon. Vous dépensez moins de calories qu’auparavant, si vous gardez le même apport alimentaire, vous allez donc prendre du poids.

Vous devez vous bouger un minimum.

La marche reste une activité facile, à la portée de tout le monde, avec un objectif quotidien de 10'000 pas. En plus, un exercice d’intensité plus élevé est nécessaire pendant environ 15 minutes par jour : jumping jacks, squats, fentes, gainage, sont facilement réalisables à la maison.

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout