Rechercher

5 raisons qui empêchent votre perte de poids


1) Vous absorbez plus de calories que vous en brûlez. Nous avons souvent tendance à sous-estimer nos apports alimentaires, et surtout on ne compte pas les en-cas vite avalés entre les repas, même juste avant ou juste après, comme lorsque l’on prépare le dîner, un petit bout de pain, un peu de fromage…

Progressivement vous ayez augmenté la taille de vos portions sans vous en rendre compte, ou que vous consommiez plus souvent vos viandes panées, en croûte ou vos plats en sauces…

Enfin l’alcool apporte beaucoup de calories et désinhibe le comportement alimentaire, conduisant à des prises alimentaires plus importantes et de médiocre qualité.

2) Vous devenez moins sensible à l’insuline, l’hormone qui permet de faire rentrer le sucre dans la cellule. L’organisme est donc obligé de sécréter des quantités d’insuline plus importantes pour pallier cette insensibilité, mais l’insuline est l’hormone reine dans le processus de fabrication de la graisse. Il faut donc prévenir le diabète et agir dès le début d’un pré-diabète afin que la situation soit réversible.

3) Un microbiote affaiblit ou carrément une dysbiose peuvent être responsable de la prise ou de la non-perte de poids. Généralement une baisse de l’immunité, des ballonnements, ainsi qu’un candida sont associés à un microbiome déséquilibré. A l’image d’un écosystème, notre microbiote aussi fondamental qu’il est fragile. Rétablir un bon microbiote n’est pas une chose facile, et prend du temps, au moins plusieurs mois. Pour y arriver, il faut d’abord éliminer ou fortement diminuer les aliments qui sont délétères aux bonnes bactéries et aux parois de l’intestin, cela correspond aux produits ultra transformés qui contiennent colorants, additifs et conservateurs ; les aliments trop riches en sucre, ainsi que les faux sucres contenus dans les sodas zéro et les chewing-gums. Ensuite il faut consommer des probiotiques à travers l’alimentation ou en complément, et progressivement consommer de plus en plus de fibres afin de nourrir les bactéries.

4) Certaines carences, notamment en magnésium, en chrome ou en zinc ou en vitamines du groupe B, peuvent bloquer la perte de poids.

5) Des sécrétions hormonales perturbées, sont souvent l’origine d’une prise de poids, parfois il s’agit de rétention d’eau. Un déséquilibre Progestérone / Œstrogènes peut être causé par des bouleversements hormonaux au moment de la puberté, de la grossesse et de la ménopause. Enfin le stress entraîne la sécrétion de cortisol, une hormone hyperglycémiante.

Pour finir si vous ne parvenez pas à perdre du poids malgré vos efforts, une vie saine, c’est peut-être que physiologiquement vous n’avez pas de poids à perdre. Et si vous êtes en guerre contre de la graisse localisée avec un poids normal, comme des poignées d’amour, la culotte de cheval ou une petite couche de graisse autour du nombril, la réponse ne sera pas dans l’alimentation.

Surtout ne vous laissez pas dévaloriser dans l’image que vous avez de votre corps, en regardant les photos Instagram de corps améliorés à grands coups de Photoshop.

38 vues

Suivez Charlotte Niklaus :

  • Facebook Clean Grey
  • Instagram Clean Grey
  • YouTube Clean Grey

Tél : 079 555 94 25

© 2019 par Grunge Castle Studio